Apporter plus de lumière naturelle à son intérieur

Profiter de la lumière naturelle est toujours plus agréable que de vivre dans une maison ou un appartement constamment éclairé à la lumière artificielle. Lorsqu’une pièce manque de luminosité, les puits de lumière permettent d’y faire entrer la lumière naturelle. On peut installer, un conduit de lumière, un dôme ou une fenêtre directement sur son toit, une grande baie vitrée ou, si on ne souhaite pas entreprendre de travaux, des déflecteurs de lumière.

La fenêtre de toit et le dôme de toit

Un puits de lumière peut être une fenêtre de toit ou un dôme de toit. Il va permettre d’apporter de la lumière supplémentaire dans une pièce, sans avoir besoin d’ajouter d’éclairage. Bien sûr ce type d’installation est dépendant de la météo et en cas de ciel sombre, l’apport en lumière sera moindre. Il faudra alors utiliser des luminaires pour rester dans la pièce. Néanmoins, elle permet de capter un maximum de lumière et de la diffuser.

La fenêtre de toit

Velux fenêtre de toit

Les fenêtres de toit s’utilisent principalement pour aménager les combles. Elles permettent d’apporter à la fois une source de lumière naturelle et une source de ventilation. Il est possible d’ouvrir une fenêtre de toit, ce qui n’est souvent pas le cas des dômes.

Pour bénéficier d’une luminosité agréable, il est nécessaire que la surface qui est vitrée représente au moins 15% de la taille de la pièce. Si vous le pouvez, installez une fenêtre de toit de chaque côté. Une fenêtre de toit apporte environ 40% de luminosité supplémentaire par rapport à une fenêtre classique. Une fenêtre de toit s’installe sur un toit ayant une pente d’au moins 15° et à 1 mètre minimum du sol. Attention, l’installation doit être effectuée par un professionnel. Si vous le faîtes vous-même, vous pourrez rencontrer quelques problèmes avec l’isolation et l’étanchéité du toit, ce qui peut avoir de graves conséquences.

Il existe plusieurs types d’ouvertures pour les fenêtres de toit. L’ouverture à projection, par rotation et latérale sont les principales. On va choisir celle qui nous convient par rapport à la taille de la pièce et à la pente du toit.

L’ouverture à rotation

Cette ouverture consiste à faire basculer le haut de la fenêtre vers l’intérieur de la pièce et le bas de la fenêtre à l’extérieur. L’ouverture à rotation prend de la place à l’intérieur, il est donc nécessaire de placer la fenêtre en hauteur. Attention si vous êtes petit, vous pourrez rencontrer quelques difficultés pour ouvrir la fenêtre si elle est placée trop haut. Cette ouverture convient à un toit possédant une pente de 15 à 90° et permet de laver facilement les deux côtés de la vitre.

L’ouverture à projection

Cette ouverture permet de faire basculer toute la fenêtre à l’extérieur, le haut restant fixe. Une poignée se situe en bas de la fenêtre et permet son basculement. Cette fenêtre est pratique puisqu’elle ne prend pas du tout de place sur l’intérieur de la pièce. Elle convient donc parfaitement à une pièce qui manque d’espace. On l’installe sur un toit possédant une pente entre 15 et 55 degrés.

L’ouverture latérale

Cette ouverture fonctionne comme celle des fenêtres classiques et permet à la fenêtre de s’ouvrir complètement vers l’extérieur, sur le côté. On va plutôt privilégier cette ouverture lorsque l’on veut accéder à son toit. Le principal problème de cette ouverture est qu’elle peut être trop facilement empruntable par des enfants.

Le dôme de toit

Le dôme de toit permet d’éclairer une grande surface. Il se situe sur le toit de la maison quelle que soit sa forme. Il permet d’apporter plus de lumière qu’une fenêtre de toit mais ne permet pas de ventiler la pièce. Il existe des modèles qui permettent de le fermer si on ne souhaite pas avoir de la lumière. Un dôme de toit peut être installé sur une maison en cours de construction mais aussi sur une maison déjà construite. Là aussi il est nécessaire de laisser un professionnel se charger de sa pose, afin de ne pas risque de perdre l’isolation ou l’étanchéité.

Les matériaux utilisés pour la fabrication des dômes de toit permettent de limiter le bruit lorsqu’il pleut et de ne pas faire passer les rayons UV et infrarouges pour vous protéger du soleil. L’été, le dôme ne surchauffe pas la pièce. Vous trouverez principalement deux matériaux pour les dômes de toit : l’acrylique et le polycarbonate. L’acrylique est à privilégier puisqu’il laisse mieux passer la lumière, qu’il ne jaunit pas et qu’il n’est pas nécessaire de le dépoussiérer.

Le conduit de lumière

Le conduit de lumière se distingue d’un puits de lumière, car en plus du dôme il est composé d’un tube permettant de diriger la lumière dans la pièce. Dans le tube se trouvent des miroirs qui réfléchissent la lumière. Grâce à cette technique il n’est pas nécessaire que la pièce que vous souhaitez éclairer se trouve directement sous le toit.

Un conduit de lumière est constitué d’un capteur de lumière, comme un dôme ou une vitre qui va laisser entrer la lumière. Un solin permet de garantir l’étanchéité du toit. Un tube en métal va permettre de guider la lumière jusqu’à la pièce à éclairer. Un diffuseur, qui fait passer la lumière du tube en métal à la pièce à éclairer.

Il est conseillé de faire installer tout cet équipement par un professionnel qui vous garantira une installation conforme et qui empêchera les infiltrations d’eau qui peuvent être catastrophiques. Lorsque vous installez un conduit de lumière, il n’est pas nécessaire de demander de permis de construire. Bien que les travaux soient très légers, une déclaration préalable de travaux est à faire auprès de votre mairie puisque vous touchez à l’aspect extérieur de votre maison.

Les baies vitrées

Une baie vitrée coulissante

Une baie vitrée et un autre moyen de faire entrer beaucoup de lumière naturelle dans votre maison ou votre appartement. Elle permet en plus d’agrandir la pièce. On trouve des baies vitrées en bois, très isolantes, en aluminium, plus design ou en PVC, moins chères. C’est à vous de choisir selon vos goûts et votre budget. Pour le vitrage, il faut préférer un double vitrage qui permettra de garder la chaleur en hiver et qui offrira une bonne isolation phonique.

Il existe plusieurs types d’ouverture pour la baie vitrée, que l’on va choisir suivant ses envies et aussi son budget puisque certaines sont plus pratiques que d’autres mais aussi beaucoup plus chères.

La baie vitrée à ouverture coulissante

Cette baie vitrée est la baie vitrée classique. Elle coulisse pour s’ouvrir entièrement et permet de sortir dans son jardin ou sur son balcon. Elle s’ouvre sur toute sa hauteur, permettant ainsi d’aérer la pièce convenablement. Il existe deux sortes de baies vitrées coulissantes. La classique, pour laquelle les vitres viennent se poser l’une sur l’autre lorsqu’elles sont ouvertes et la baie vitrée coulissante à galandage qui fait rentrer les vitres dans le mur. Cette technique permet à la baie vitrée de disparaître complètement dans le mur et d’être entièrement ouverte. C’est un confort qui a un prix et qui ne pourra pas être installé par tous les foyers.

La baie vitrée fixe

Une baie vitrée peut aussi être installée à un endroit où il est impossible d’accéder. Pour cela on va installer une baie vitrée fixe. Cette baie vitrée va permettre d’apporter lumière et espace à une pièce qui en manque. Même si elle n’y donne pas véritablement accès, elle permet d’ouvrir la pièce sur l’extérieur. Etant donné qu’elle ne s’ouvre pas elle représente un budget moins conséquent et devient donc plus accessible.

Les déflecteurs de lumière

Lorsque l’on manque d’argent ou qu’on ne souhaite entreprendre aucun travaux, mais que l’on dispose d’une pièce assez sombre ou mal exposée, il existe une solution, ce sont les déflecteurs de lumière.

Un déflecteur de lumière

Les déflecteurs de lumières sont en fait des sortes de miroirs que l’on pose tout autour des fenêtres, aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale. Ils ne vont pas éblouir comme pourraient le faire des miroirs classiques mais réfléchissent la lumière pour la redistribuer. Ils vont permettre de refléter la lumière et de l’orienter vers l’intérieur de la pièce. Ainsi les rayons du soleil sont tous captés pour être utilisés. Ils permettent de gagner jusqu’à 50% de luminosité supplémentaires. Les déflecteurs permettent aussi de réchauffer une pièce. C’est idéal lorsque la pièce est orientée au nord par exemple. Il est possible de faire pivoter les déflecteurs pour les orienter selon vos souhaits.

Un déflecteur s’installe facilement et rapidement. Il suffit de percer quelques trous dans le mur et le tour est joué.