Les échelles et échafaudages

Pour choisir l’échelle qui vous convient il faut d’abord déterminer l’utilisation que vous voulez en faire. Vous n’allez pas choisir la même échelle si vos travaux se passent principalement à l’extérieur ou à l’intérieur. De même, le choix de l’échelle sera différent si vous en faites une utilisation quotidienne ou une utilisation ponctuelle.

Types d’échelles

L’échelle simple

Echelle droite en aluminium

L’échelle simple, aussi appelée échelle droite, est l’échelle traditionnelle. Elle est droite et faite d’un seul bloc. On la pose directement contre un mur pour prendre appui et monter dessus. Elle s’utilise aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. On préfère ce type d’échelle lorsqu’on a besoin d’avoir accès à une hauteur limitée. On trouve des échelles simples en bois mais aussi en acier. L’échelle droite est intéressante parce qu’elle est la moins chère du marché. Lorsque vous l’installez il faut faire attention de ne pas la poser trop éloignée ni trop proche du mur. Le sol sur lequel l’échelle est posée doit être dur et plan. Attention de ne jamais utiliser cette échelle comme une passerelle horizontale. N’étant pas faite pour cette utilisation elle risquerait de céder ou de vous déséquilibrer.

L’échelle transformable

L’échelle transformable peut être utilisée comme une échelle simple. Elle possède une grande taille et peut se plier ce qui permet aussi de l’utiliser à la manière d’un escabeau, de façon plus stable et sans avoir besoin de mur pour la soutenir. Ce type d’échelle peut, bien souvent, être utilisé dans les escaliers puisqu’elle dispose d’une fonction qui permet de rattraper le niveau. Une échelle transformable 2 plans se transforme en échelle simple ou en échelle double. Une échelle transformable 3 plans permet de l’utiliser en autostable tout en ayant accès à une hauteur plus importante grâce à une extension d’une partie de l’échelle. Ces échelles sont surtout utilisées pour effectuer des travaux de façade et de toiture. L’échelle 3 plans est idéale pour atteindre les fruits dans les arbres ou effectuer des travaux d’élagage. Elles sont appréciables parce qu’elles permettent d’atteindre de grandes hauteurs tout en restant faciles à ranger une fois repliées.

Echelle transformable 2 et 3 plans

L’échelle coulissante

L’échelle coulissante s’allonge pour atteindre une hauteur très importante. Les échelles coulissantes s’agrandissent soit manuellement soit grâce à un système de cordes. Il est possible d’atteindre des hauteurs allant jusqu’à 13 mètres. Il existe des échelles coulissantes à 2 plans et à 3 plans. L’échelle coulissante est une échelle droite que l’on pose contre un mur et sur un sol plat. Il faut être particulièrement vigilent lors de son utilisation puisqu’elle vous permet de monter très haut, jusqu’à 13 mètres. Les échelles simples vous permettent généralement de monter jusqu’à 5 mètres. C’est une échelle que l’on utilise surtout à l’extérieur afin d’atteindre une hauteur importante, que l’on a rarement besoin d’atteindre en intérieur.

Echelles coulissantes 2 et 3 plans

L’échelle articulée

Une échelle articulée peut être utilisée dans de multiples positions. Elle peut être utilisée comme échelle droite, prenant appuie contre un mur, comme un escabeau, en position autostable ou à la façon d’un petit échafaudage en disposant d’une plateforme. Utilisée en échelle droite elle permet d’atteindre une hauteur de 3 à 4 mètres environ, ce qui est suffisant pour la plupart des travaux réalisés en intérieur. La position échafaudage permet de travailler plus longtemps dans la même position en limitant le risque de chute.

Echelle articulée

La base de l'échelle

Les échelles peuvent avoir deux types de base. La base évasée ou la base rapportée. Les échelles à base évasée sont surtout utilisées lorsque le sol est inégal et qu’il y existe des risques de chutes. Cette base permet d’assurer une grande stabilité à l’échelle. Elles possèdent la Norme Française (NF) de sécurité. Les échelles possédant une base rapportée sont à utiliser exclusivement sur un sol plat qui ne présentent aucun problème pour assurer la stabilité de l’échelle.

Mise en garde

L’échelle s’utilise lorsque l’on a de courts travaux à réaliser. Elle n’est pas conçue pour une utilisation prolongée. Plus la fatigue se fait ressentir plus le risque de chute est important. En cas de travail présentant un risque ou de longue durée il est préférable d’utiliser un échafaudage, conçu pour un travail plus long.

L’échafaudage

L’échafaudage, contrairement à l’échelle, permet de travailler longtemps et sur une surface plus importante. La sécurité est plus importante puisque les deux mains sont libres pour travailler. Il n’est pas nécessaire de tenir l’échafaudage comme il faut le faire pour une échelle. Comme il est autoportant il s’utilise aussi bien contre un mur qu’au milieu d’une pièce. Pour les sols plats il existe des échafaudages simples. Pour les sols inégaux ou dans les escaliers on peut utiliser un échafaudage à rattrapage de niveau. Ce qui est intéressant avec un échafaudage c’est qu’on peut l’utiliser pour se surélever de quelques centimètres mais aussi de plusieurs mètres, en gardant toujours la meilleure position possible. Il existe des échafaudages montés sur roulettes qui permettent de se déplacer facilement. Attention de bien mettre les freins des roulettes lorsque vous montez dessus pour éviter tout risque de chutes.

La hauteur de travail

La hauteur de travail d’une échelle correspond à la hauteur d’appui + 90 cm (environ). Pour un échafaudage la hauteur d’intervention est plus grande puisqu’elle correspond à la hauteur de la plateforme + 2 mètres. Ces mesures correspondent en effet à la position debout d’une l’échelle ou la plateforme + la taille de l’intervenant les bras levés. Sur une échelle il est important de laisser environ 5 marches au dessus afin d’avoir un support sur lequel se tenir et de maintenir un garde corps.

Normes

Les normes garantissent la solidité de l’échelle et de l’échafaudage. Elles attestent de la conformité du matériel. C’est pourquoi lorsque vous achetez une échelle ou un échafaudage il faut vérifier que le matériel dispose bien de la norme française. Il existe d’autres normes permettant d’attester de la solidité du matériel.

La norme EN 131 garantit que l’échelle résiste à une charge de 150 kg. La norme française est à privilégier en cas d’usage intensif de l’échelle. La norme NF E 85-200 atteste que l’échafaudage est conforme aux règles de sécurité pour un usage domestique.

La sécurité

Pour utiliser une échelle en toute sécurité il faut la connaître et savoir quels sont les points à contrôler. Vérifiez régulièrement les sabots de l’échelle. Ils permettent de garder une bonne adhérence avec le sol. En cas de détérioration de ceux-ci il est possible que l’échelle glisse et que vous tombiez avec elle.

Lorsque vous utilisez une échelle transformable vérifiez bien qu’elle dispose d’une sangle « anti-écartement » qui offre un maintien nécessaire pour ne pas que l’échelle se déplie lors de son utilisation.

Avant même de monter sur votre échelle vous devez vous assurer qu’elle est posée convenablement au sol et qu’elle ne bouge pas. Il est nécessaire d’adopter la bonne posture sur l’échelle pour l’utiliser convenablement et ne pas risquer la chute. Pensez à laisser 5 barreaux au-dessus de vous pour pouvoir vous maintenir à quelque chose. Ne descendez jamais dos à l’échelle comme on pourrait le faire dans un escalier. Il faut que vous soyez face à l’échelle lors de la montée et lors de la descente. Ne restez pas trop longtemps sur l’échelle puisque c’est en fatiguant que vous risquez de chuter.