Les scies

La scie est un outil incontournable qui permet de découper aussi bien de la pierre, que du bois, des métaux, de la mousse ou encore du plastique. Chaque scie possède sa spécificité et une lame adaptée. Il existe autant de scies que d’usages. Ce guide vous permettra de faire le bon choix de scie et de lame.

Les scies manuelles et les scies mécaniques

Il existe deux grandes catégories, les scies manuelles et les scies mécaniques. Les scies manuelles ne fonctionnent pas autrement qu’à l’énergie humaine. Dans les scies mécaniques on trouve les scies électriques, les scies sans-fil, les scies thermiques ou encore les scies pneumatiques. Chacune de ces scies demandent une énergie extérieure. Les scies manuelles comme les scies mécaniques possèdent chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Le choix va entièrement dépendre de l’usage que vous souhaitez en faire.

Scie à chantourner

Les scies manuelles

La scie manuelle ne se limite pas à la coupe du bois. Il est tout à fait possible de scier du métal ou du plastique par exemple. Elle offre aussi plusieurs types de coupe : en long, en travers, coupe d’angle. Ces scies permettent de réaliser beaucoup de travaux mais demandent un effort important. Elles sont donc plutôt utilisées pour un travail occasionnel ou de courte durée.

Pour bien se servir de la scie manuelle il est plus prudent de marquer la pièce à découper à l’endroit que l’on souhaite scier. Le premier coup de scie est à donner vers soi pour bien commencer, mais c’est en poussant la scie que celle-ci va couper. Il est préférable de réaliser de grands mouvements et de garder une cadence régulière et assez douce. Forcer sur la scie ne vous fera pas aller plus vite, au contraire. Vous risquez même d’abimer la pièce à découper ou votre outil.

En cas de travail assez important ou très fatiguant il est préférable de choisir une scie mécanique qui permettra de fournir moins d’efforts, plus longtemps. Une scie manuelle est à privilégier lors de courte session de travail. Elle est plus écologique et plus économique qu’une scie mécanique et permet de ne dépendre d’aucune source d’énergie.

Les scies mécaniques

Les scies mécaniques utilisent plusieurs types d’énergie. Il existe des scies électriques, des scies sans fil, des scies thermiques et des scies pneumatiques. Le choix de l’énergie va dépendre de la puissance nécessaire, du chantier sur lequel vous vous trouvez, du matériau à découper et de l’intensité d’utilisation souhaitée.

La scie électrique

Pour utiliser une scie électrique, il suffit de la brancher sur le courant et vous pouvez l’utiliser instantanément. Elle permet de moins se fatiguer et donc de travailler plus longtemps. Sa puissance va déterminer le type d’usage que l’on peut en faire. Certaines scies électriques sont à utiliser occasionnellement mais d’autres peuvent être utilisées dans un contexte professionnel. Plus la puissance du moteur est élevée, plus son utilisation peut être intensive. Une scie électrique est généralement peu lourde pour être transportée facilement et elle est aussi moins bruyante et donc agréable à utiliser. Néanmoins elle nécessite parfois l’utilisation de plusieurs rallonges, ce qui peut vite devenir gênant. Il faut toujours faire très attention à ne pas scier le fil. Attention enfin à bien stocker votre scie au sec et de ne jamais la laisser dehors. Eau et électricité ne font pas bon ménage.

Scie à onglet

La scie sans-fil

La scie sans-fil présente les avantages de la scie électrique, sans les inconvénients du fil. Ainsi vous pouvez vous éloigner d’un point électrique tout en continuant à vous servir de votre scie. Une batterie va se charger de stocker l’électricité dont a besoin la scie. Lors du choix d’une scie sans-fil il va falloir s’intéresser à sa puissance mais aussi à son autonomie. Pour cela la batterie au lithium est la plus intéressante. Le temps de chargement peut aussi être important, passant de quelques minutes à plusieurs heures. Attention à penser à recharger votre batterie pour ne pas vous trouver démuni lors de la prochaine utilisation. Procurez-vous une deuxième batterie pour ne pas avoir de surprise sur le chantier.

La scie thermique

Le choix d’une scie thermique se fait généralement parce que la puissance nécessaire est importante. Pour les travaux occasionnels une scie électrique suffit. La scie thermique est plus puissante et totalement autonome puisqu’il suffit de disposer de carburant pour la faire fonctionner. Aucun raccordement n’étant nécessaire, elle s’utilise lorsque le chantier est loin d’une source électrique. Elle présente l’avantage d’être plus puissante mais aussi plus bruyante, plus polluante et plus lourde. Son entretien est aussi plus important. Elle est donc principalement utilisée dans un cadre professionnel.

La scie pneumatique

La scie pneumatique est réservée aux professionnels. Elle nécessite à la fois un point électrique et un compresseur pour fonctionner. Elle possède une puissance importante et ne craint pas le risque d’explosion que l’on peut rencontrer sur certains chantiers. Elle ne craint pas non plus les grandes variations de température.

Les lames de scies

Les scies, qu’elles soient manuelles ou mécaniques, disposent de plusieurs formes de lames et de dents. Moins une lame compte de dents, plus la coupe sera rapide mais moins elle sera précise. Il existe plusieurs types de denture qui vont entrainer une coupe plus ou moins précise, rapide et sûre.

Denture à biseaux alternés

C’est la denture la plus utilisée. Elle peut servir pour les travaux de débit et de finition aussi bien dans les panneaux que dans le massif. Les dents sont en fait biseautées un coup à droite et un coup à gauche.

Denture à angle d’attaque

Cette denture est utilisée pour les scies radiales ou à onglet. Les dents étant inclinées vers l’arrière, la coupe est plus sûre et plus facilement maîtrisable. Elles empêchent un retour de lame vers l’utilisateur.

Denture alternée

Cette denture alterne deux types de dents : une première qui est biseauté des deux côtés et une seconde qui se trouve plus bas et qui est droite. C’est une denture qui permet de faire un travail de précision. La découpe est nette et sans arrachement.

Scie réversible