Les alarmes

Il existe plusieurs solutions pour protéger sa maison ou son appartement. Certains immeubles disposent d’un digicode qui limite les intrusions ou d’un gardien qui surveille les allées et venues dans le hall. Vous pouvez opter pour une porte blindée, des fenêtres avec vitres à retardement d’effraction, plusieurs points de fermetures. Certaines personnes choisissent un chien de garde pour surveiller leur terrain et leur maison. Il existe aussi des systèmes d’alarme anti-intrusion qui permettent d’avertir le voisinage et d’effrayer les cambrioleurs et des systèmes de télésurveillance qui permettent de faire intervenir un agent.

Fonctionnement d’une alarme anti-intrusion

8 % des logements français sont équipés d’une alarme anti-intrusion (source INSEE). Elle permet de protéger le domicile du vol en cas d’absence. Il existe plusieurs niveaux de protection suivant l’alarme qui est choisie. La protection de base va consister à faire fuir les cambrioleurs et à avertir les voisins à l’aide d’un signal visuel ou sonore important. Les voisins vont alors pouvoir contacter la police. Les plus hautes protections vont contacter directement un centre qui va s’occuper de vérifier à l’aide d’un système de télésurveillance que personne ne s’est introduit chez vous et appeler la police ou se déplacer en cas d’effraction. L’alarme est composée de différents éléments, suivant le degré de protection qu’elle apporte.

Une alarme anti-intrusion est composée d’une centrale qui va permettre de régler les différents paramètres, de détecteurs qui vont permettre de repérer une intrusion et éventuellement d’un transmetteur qui va vous prévenir par SMS ou appel téléphonique. Vous pouvez coupler cette alarme avec un système de télésurveillance ou vidéosurveillance pour faire intervenir rapidement la police ou une équipe de sécurité.

Son fonctionnement est simple, lorsque les détecteurs repèrent une intrusion ils font sonner l’alarme pour effrayer les voleurs et avertir les voisins. Si vous habitez dans un endroit reculé ou que vos voisins ne se déplacent pas et ne donnent pas l’alerte, il sera préférable de se munir d’un système de télésurveillance qui pourra intervenir.

Composition d’une alarme anti-intrusion

La centrale

Centrale pour alarme sans fil

C’est la centrale qui reçoit toutes les informations et qui les traitent afin de savoir ce qu’il faut déclencher : signal sonore, contact avec une plateforme de sécurité, envoie de SMS sur votre portable… C’est donc la centrale que vous allez devoir paramétrer pour mettre en route l’alarme. Il faut qu’elle soit facilement accessible pour que vous puissiez la paramétrer mais il faut aussi que l’intrus ne puisse pas la désactiver simplement. Parfois la sirène est directement présente dans la centrale. Si c’est le cas, n’enfermez pas votre centrale puisque le son serait étouffé et l’alarme ne remplira pas son rôle. Il existe des centrales que l’on active et désactive à l’aide d’un digicode et d’autres à l’aide d'une clé. C’est à vous de choisir ce que vous préférez sachant que chacun possède ses avantages et ses inconvénients. Avec une clé il n’est pas nécessaire de retenir un code par cœur. Néanmoins il faut avoir accès facilement à la clé et ne pas la perdre.

Les détecteurs

Il existe principalement deux types de détecteurs. Les détecteurs de mouvement et les détecteurs d’ouverture.

Les détecteurs de mouvement se placent dans n’importe quelle pièce de la maison mais aussi devant le garage, sur une terrasse ou à proximité d’un portail. Ils détectent lorsqu’un individu s’approche de lui. Le détecteur fonctionne avec une technologie infrarouge, qui le rend sensible à la chaleur. C’est pourquoi il doit être installé loin de toute source de chaleur et dirigé vers l’intérieur de la pièce.

Les détecteurs d’ouverture permettent de détecter, comme leur nom l’indique, l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre. Ils peuvent aussi être utilisés pour être placés au dessus d’un tiroir ou d’un placard sensible.

Les transmetteurs

Les transmetteurs sont là pour vous prévenir sur votre téléphone en cas d’intrusion à votre domicile. Pour cela le transmetteur passe par la ligne téléphonique, la ligne ADSL ou par la téléphonie mobile. Si vous choisissez un transmetteur GSM, un SMS vous sera envoyé sur votre téléphone en cas de problème à votre domicile. Pour cela il est nécessaire que votre transmetteur soit équipé d’une carte SIM et que la carte soit créditée.

Les sirènes

Les sirènes sont équipées de lumière et d’une sonnerie qui peut monter jusqu’à 130 décibels. Il faut la placer à l’extérieur afin qu’elle puisse être vue et surtout bien entendue des voisins. Il est nécessaire la placer en hauteur pour plus de portée. Le flash lumineux sera plus visible.

Les télécommandes

La télécommande est un plus, qui permet une utilisation plus agréable de l’alarme. Vous pouvez ainsi commander à distance votre centrale pour la mettre en marche ou l’arrêter. Dans certains cas elle est même nécessaire pour pouvoir mettre en route ou arrêter des détecteurs sans les activer par sa présence. Certaines télécommandes ne contrôlent pas seulement le système d’alarme mais peuvent aussi contrôler le portail, la lumière ou encore la porte du garage. Il existe aussi des claviers qui vous permettent de commander votre centrale à distance en entrant un code par exemple ou un numéro de téléphone.

Télécommande, sirène, détecteur et clavier d'alarme

La norme A2P

La norme A2P (Assurance Prévention Protection) permet de certifier que le matériel est efficace contre les intrusions. Elle se classe en 3 niveaux.

Le niveau 1 est adapté aux habitations difficilement accessibles ou qui comptent peu d’objets de valeur. Le niveau 2 est adapté aux petits commerces ou aux habitation facilement accessibles. C’est ce niveau de protection qui est le plus souvent employé. Le niveau 3 va plutôt convenir aux commerces possédant des objets de grandes valeurs.

Cette norme n’est pas obligatoire. L’agrément coûte assez cher à obtenir, c’est pourquoi certains fabricants d'alarmes décident de ne pas le demander. Ce n’est pas pour autant que le matériel est de moins bonne qualité.

Les alarmes sans fil et filaires

Les alarmes anti-intrusion peuvent être avec ou sans fil. Chacune a ses avantages et ses inconvénients.

Les alarmes sans fil

Les alarmes sans fil sont faciles à installer et ne demandent pas de travaux. Elles ne nécessitent pas de compétence particulière. Elles se posent n’importe où et peuvent se déplacer facilement. On peut aussi leur ajouter des éléments sans avoir de branchements supplémentaires à effectuer. Bien qu’elles soient simples à poser, elles nécessitent d’être bien installées pour fonctionner convenablement. Si votre alarme est mal installée elle ne servira à rien. Les alarmes sans fil ont de plus en plus de succès mais restent encore moins performantes que les alarmes filaires.

Les alarmes filaires

Les alarmes filaires sont plus fiables que les alarmes sans fil. Elles sont aussi plus difficiles à installer. Il est nécessaire de faire des travaux pour faire passer les fils dans les murs pour qu’ils ne soient pas visibles. Cette installation demande presque toujours l’aide d’un professionnel puisqu’il ne faut pas la rater. Relier les équipements à la centrale peut être plus compliqué.

L’alarme GSM

L’alarme GSM permet de vous prévenir directement sur votre téléphone portable. Vous pouvez configurer votre alarme pour recevoir des appels ou des SMS en cas de problème dans votre maison. Votre téléphone portable vous sert aussi à activer et désactiver l’alarme à distance. Cette alarme vous permet de choisir d’autres personnes à contacter comme des amis, de la famille ou une société de télésurveillance qui interviendra à votre place. Par contre il n’est pas possible de renseigner directement le numéro de la police puisqu’il peut arriver que votre alarme se déclenche alors qu’il n’y a pas d’intrusion. Un intermédiaire doit d’abord valider qu’il y a bien un problème et c’est lui qui appellera, ou non, la police.

La télésurveillance

La télésurveillance se couple avec l’alarme anti-intrusion qu’elle soit sans fil ou filaire. Lorsqu’elle se met en marche la société de surveillance à distance est mise au courant, elle tente alors de rentrer en contact avec l’habitant. Elle va entreprendre des vérifications pour constater s’il y a bien eu une intrusion ou si l’alarme s’est déclenchée abusivement. Suivant le contrat souscrit la société peut vous prévenir personnellement, prévenir de la famille ou des amis, appeler le commissariat ou faire déplacer un agent. Suivant la prestation que vous allez choisir, le prix va différer. Ce type de surveillance est privilégié lorsque vous habitez dans un endroit éloigné et que vos voisins ne sont pas assez proches pour pouvoir entendre la sirène ou réagir rapidement ou si vous savez qu’aucun de vos voisins ne se déplacera (personnes âgées, mauvais rapport de voisinage…).

Comment installer une alarme

Avant d’installer votre alarme procurez-vous les plans de votre maison. Cela vous aidera à déterminer les endroits qu’il faut protéger en priorité. Ces pièces vont être celles où vous détenez des objets de valeurs comme des bijoux ou du matériel informatique. Une fois que vous savez les pièces que vous allez protéger en priorité, il faut définir les chemins qui mènent à ces pièces. Vous allez certainement faire ressortir des lieux de passage qui sont obligatoires pour avoir accès à ces pièces. Il faudra alors les équiper d’un détecteur de mouvement. Vous pouvez ensuite installer des détecteurs d’ouverture sur votre porte ou sur vos fenêtres. Cela va dépendre du type d’habitation. Pour une maison ou un appartement au rez-de-chaussée il peut être nécessaire de sécuriser les fenêtres. Un appartement se trouvant au troisième étage, par exemple, n’aura vraisemblablement pas besoin d’être protégé au niveau des fenêtres. Le type d’alarme va aussi dépendre de votre habitation puisqu’en appartement il est souvent interdit de posséder une alarme avec une sirène extérieure alors qu’en maison c’est plutôt conseillé.

Si vous possédez des animaux de compagnie assurez-vous qu’ils n’iront pas dans les pièces où se trouvent les détecteur de présence lors de votre absence, ou procurez-vous des détecteurs de mouvement qui savent différencier un humain d’un animal.

Le paramétrage de l’alarme peut être fait seul. Pour cela il existe des alarmes qui se paramètrent sur l’ordinateur et d’autres directement avec la centrale. L’installation et le paramétrage sur ordinateur sont plus confortables que ceux faits sur la centrale.