Poste à souder

Les postes à souder se différencient par l’énergie dont ils ont besoin pour fonctionner. Le fer à souder utilise l’électricité. Sa température maximale est de 500° C. Le poste à souder au gaz fonctionne grâce au butane ou au propane. La température peut alors monter jusqu’à 3000° C. Enfin le poste à souder à l’arc fonctionne à l’électricité et permet des températures avoisinant les 4500° C.

Le fer à souder.

Le fer à souder est le poste à souder le plus simple à utiliser de tous, mais aussi le moins puissant. Certains fers peuvent monter jusqu’à 500° C. Le fer à souder fait chauffer la panne qu’il faut mettre en contact avec le métal. On s’en sert principalement pour souder du plomb ou de l’étain.

Le poste à souder au gaz

Le poste à souder au gaz fonctionne grâce au mélange du butane ou du propane avec de l’oxygène. La combustion crée une flamme qui permet de souder grâce à sa chaleur importante. La torche est raccordée aux différentes bouteilles et contrôle le débit. La taille de la buse va dépendre des travaux plus ou moins précis à effectuer. C’est un poste très maniable et simple à utiliser. Il est possible de l’utiliser dans n’importe quelle position.

Le poste à souder à l’arc

Le poste à souder à l’arc fonctionne grâce à un court-circuit. Grâce à ce court-circuit un arc électrique se forme entre le poste et les pièces à souder. La très forte chaleur qui en découle permet la fusion des métaux. Ce poste à souder est le plus utilisé car c’est celui qui permet de faire les soudures les plus solides et les plus durables. Il existe plusieurs types de postes à souder à l’arc. Les postes MMA, les postes MIG MAG et les postes TIG.

Le poste à souder à l’arc peut utiliser le courant monophasé à 220 V. C’est celui que l’on utilise le plus couramment chez soi pour du matériel qui n’est pas professionnel. Mais certains, plus puissants, peuvent demander du courant triphasé 380 V. On utilise principalement le poste à souder à l’arc pour souder l’acier et le cuivre.

Le poste à souder MMA

Le poste à souder MMA (Manual Metal Arc) permet de faire une soudure à l’électrode enrobée. L’arc électrique va embraser l’électrode ce qui permet de fusionner et de lier les pièces de métal entre elles. Pour choisir un poste à souder MMA il faut prendre en compte l’ampérage. C’est ce qui va déterminer la puissance et le temps de refroidissement de l’appareil.

Le poste à souder TIG

Le poste à souder TIG (Tungsten Inert Gas) utilise une électrode permanente au tungstène. Le tungstène est un métal que l’on utilise par exemple pour les filaments d’ampoules. L’arc électrique se crée entre l’électrode au tungstène et les pièces qu’il faut souder. Le poste à souder diffuse en plus un gaz de protection comme l’Hélium, l’Argon ou un mélange des deux. Le choix du gaz va se faire en fonction des pièces à souder. Par exemple si on utilise l’Hélium la vitesse de soudage sera plus rapide mais la création de l’arc électrique sera plus difficile à obtenir. On utilise le poste à souder TIG pour les petites épaisseurs, jusqu’à 1 cm. Ce poste est facile à utiliser et permet un travail précis. Néanmoins il ne faut pas être pressé puisque la vitesse de soudage est assez faible.

Le poste à souder MIG/MAG

Le poste à souder MIG/MAG (Metal Inert Gas/Metal Active Gas) n’a pas besoin d’électrode. Il faut utiliser un fil à la place. Le fil peut être fourré ou massif. Ce poste utilise aussi du gaz pour protéger la zone de soudure. Les gaz pouvant être utilisés sont le CO2, l’Argon ou un mélange des deux. Le diamètre du fil utilisé va dépendre de l’épaisseur des pièces qu’il faut souder. Il permet de souder des pièces plus épaisses que le poste à souder TIG. Il propose aussi une plus grande vitesse de soudage. C’est un poste un peu plus compliqué à maîtriser.

Poste à souder MIG MAG